Pied plat chez l'enfant  comment le traiter 

Pied plat chez l’enfant : comment le traiter ?

Un enfant est un être dont la santé demande à être bien surveillée. Pendant ses premières années de vie, il est tout à fait possible qu’il contracte des maladies qui peuvent lui faire porter des séquelles pour le reste de sa vie. Parfois, il ne s’agit pas d’une affection, mais d’un état que peut présenter le bébé qui doit être surveillé. C’est notamment le cas du « pied plat ». C’est en fait un désordre fréquent, mais normal qui peut apparaître chez le bébé. Il est tout à fait possible de le traiter. Voici comment faire.

Identifier correctement le cas de « pied plat » ?

Le pied plat est tout à fait normal chez les bébés. Il n’est pas du tout alarmant de le constater chez un jeune enfant. Cependant, il existe certaines situations qui ne devraient pas laisser les parents indifférents. En effet, il y a des symptômes qui sont parfois le signe d’une anomalie qu’il importe de traiter. Le pied plat est notamment caractérisé par un affaissement au niveau de la cambrure du pied. D’une manière générale, il est la conséquence d’un mauvais positionnement de l’enfant lorsqu’il était plus jeune.

Vérifier si l’enfant exprime de l’inconfort

En temps, normal, le pied plat est fréquent chez l’enfant appartenant à la tranche d’âge située entre 1 à 3 ans. Cela est dû au fait qu’à cet âge la voûte plantaire n’est pas encore formée. Dans le principal but de fournir le meilleur traitement pour le syndrome du pied plat chez l’enfant, il est essentiel d’identifier correctement les symptômes qui devront alerter les parents.

Ces derniers devront être à l’affût de la moindre plainte chez l’enfant. Si celui-ci se lamente de douleurs en fin de journée, au niveau de ses pieds, il est important de vérifier ce qu’il a. Le syndrome du pied plat à prendre au sérieux est celui qui entraîne à chaque fois de la fatigue et des inconforts après la marche.

Prévenir en vérifiant la cambrure

Toutefois, il n’est pas du tout recommandé d’attendre les douleurs pour prendre des mesures. Le meilleur geste à faire pour les parents est d’opter pour la prévention. Pour cela ils peuvent vérifier la cambrure des pieds de leur enfant. Si cette fameuse cambrure n’existe pas, c’est l’enfant est bel et bien victime du syndrome du pied plat. On  reconnaît l’absence de la cambrure lorsque la plante du pied touche presque entièrement le sol.

Les traitements efficaces à appliquer ?

Lorsqu’on est un parent face à un cas de pied plat chez notre enfant, il n’est pas nécessaire de céder à la panique. Cette anomalie peut être traitée. La première chose à faire serait tout d’abord d’aider à soulager les douleurs de l’enfant en lui donnant de quoi les éliminer. Se rendre sur une pharmacie ou une parapharmacie en ligne est une bonne initiative.

D’autre part, l’une des meilleures solutions à ce jour pour traiter le pied plat chez l’enfant est d’user de chaussures orthopédiques. L’accessoire le plus adapté aux besoins de l’enfant sera déterminé par un spécialiste. Les parents pourront notamment emmener leur enfant en consultation chez un orthésiste pédiatrique. En plus du port d’accessoire, il faudrait encourager l’enfant à réaliser des exercices de renforcement musculaire chez un physiothérapeute.

Dans les cas les plus sérieux, jugés plus graves, de pied plat, opter pour un appareillage orthopédique. Il y a les orthèses plantaires qui sont fabriquées sur mesure pour permettre un soutien de la voûte plantaire et un redressement du pied de l’enfant. Enfin, pour ce qui est résultats du traitement appliqué, on ne pourra se prononcer sur la réversibilité du syndrome qu’en fonction de l’évolution de la situation.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *